Un jour un jeûneur: Pascal Poirot, artiste – peintre

Un jour un jeûneur: Pascal Poirot, artiste – peintre

Jusqu’au 2 décembre, nous partagerons avec vous des mini-interviews de jeûneurs, qui permettront de mettre des visages sur les jeûneurs, de découvrir pourquoi ils jeûnent, comment et quelle interpellation leur jeûne porte !

Quelle(s) conviction(s) vous ont engagé(e) à participer à ce jeûne pour le climat ?

Aucune en particulier, je suis agnostique.

Une responsabilité et une inquiétude surtout pour les jeunes générations.

Un soutien  à ceux qui ont jeûné contre le grand contournement ouest de Strasbourg.

Comment voulez-vous donner forme à votre jeûne pour le climat ?

J’aimerais un moment de calme, de réflexion, l’occasion de changer les simples habitudes, de penser au quotidien, au sens de la vie, à l’action à venir.

Parler du climat signifie parler de toutes les grandes questions qui secouent notre humanité. Quel thème vous tient particulièrement à cœur et pourquoi ? Par exemple : climat et migration, climat et biodiversité, climat et paix, climat et justice sociale, etc.

Tous (ces thèmes) sont importants et enchevêtrés, maintenant il faut agir vite , nous sommes encore dans un zone de relatif « confort » il y a encore de la richesse, des moyens d’action , rapidement nous serons dans l’urgence . Les actes les plus simples ont leur importance, faire un potager, acheter local, ne plus utiliser certains produits. Faire des gestes en direction de pays défavorisés, lutter contre des autoroutes inutiles et surtout arrêter de grignoter des territoires et de les détruire,  même planter un arbre si ça fait sourire…mais ce sont des actes politiques qui sont attendus !

Quelle question ou interpellation souhaitez-vous adresser à nos dirigeants politiques lors de la COP24 ?

Pourquoi communiquer uniquement et ne rien faire, pourquoi taxer les petits et favoriser des entreprises polluantes,  pourquoi ne pas éduquer a l’écologie la plus élémentaire?  C’est une révolution, autant la faire tant qu’il est temps. Quelle inertie!

Partager :