Un jour, un jeûneur : Steven Weinberg, biologiste spécialiste du monde sous-marin et voyageur curieux de nature

Un jour, un jeûneur : Steven Weinberg, biologiste spécialiste du monde sous-marin et voyageur curieux de nature

Jusqu’au 2 décembre, nous partagerons avec vous des mini-interviews de jeûneurs, qui permettront de mettre des visages sur les jeûneurs, de découvrir pourquoi ils jeûnent, comment et quelle interpellation leur jeûne porte !

Quelle(s) conviction(s) vous ont engagé(e) à participer à ce jeûne pour le climat ?

Le sentiment que si on ne fait rien, on est co-responsable. Qu’il faut tout essayer pour réveiller les consciences.

Comment voulez-vous donner forme à votre jeûne pour le climat ?

Je vais vivre ces trois jours sans chauffage.

Parler du climat signifie parler de toutes les grandes questions qui secouent notre humanité. Quel thème vous tient particulièrement à cœur et pourquoi ? Par exemple : climat et migration, climat et biodiversité, climat et paix, climat et justice sociale, etc.

En tant que biologiste, je serais tenté de dire “climat et biodiversité”. Les images d’ours polaires qui errent comme des âmes perdus dans un monde qu’ils ne reconnaissent plus me bouleversent. Mais en fait tout se tient: la biodiversité, la dignité humaine, l’avenir de notre planète et de tous ceux qui l’habitent.

Quelle question ou interpellation souhaitez-vous adresser à nos dirigeants politiques lors de la COP24 ?

Vous seuls avez les moyens d’imposer des mesures salvatrices. N’écoutez plus les lobbys industriels, ne regardez plus vos propres petits intérêts. Faites ce pour quoi nous vous avons élus : dirigez ! Mais dirigez enfin de façon responsable !

Partager :