Une jeûneuse: Ann, lycéenne à Munster

Une jeûneuse: Ann, lycéenne à Munster

  1. Quelle(s) conviction(s) vous ont engagé(e) à participer à ce jeûne pour le climat ?

Le fait qu’il faut réagir pour l’environnement. Si on pollue, il faut aussi faire des gestes réparateurs. Il faut prendre soin des ressources qu’on a.

  1. Comment voulez-vous donner forme à votre jeûne pour le climat ?

Lors de notre week-end du groupe de jeunes à la Schildmatt nous avons discuté ensemble du changement climatique et vu les possibilités de changement individuelles et collectives.

  1. Parler du climat signifie parler de toutes les grandes questions qui secouent notre humanité. Quel thème vous tient particulièrement à cœur et pourquoi ? Par exemple : climat et migration, climat et biodiversité, climat et paix, climat et justice sociale, etc.

Pour moi c’est plutôt climat et futur. En soi, ça englobe un peu tous ces thèmes. Pour que les générations futures ne subissent pas les choix des générations précédentes. Si on s’y met vraiment, il y aura une amélioration possible.

  1. Quelle question ou interpellation souhaitez-vous adresser à nos dirigeants politiques lors de la COP26?

Qu’ils devraient se concentrer sur leurs politiques intérieures par exemple concernant le climat plutôt que de faire la course à la croissance et à la puissance. Aussi d’appliquer ce qui est décidé lors des COPs, plutôt que de faire de beaux discours qui ne mènent pas à grand chose (même s’ils montrent une volonté de changer les choses).

Partager :